Navigateur pour l'histoire

Résultats de la recherche

Intérieur de la caserne de soldats à St. Andrews-by-the-Sea, Nouveau-Brunswick, 1854

Type: Image

Peinte par un officier britannique du 76th Regiment of Foot, cette aquarelle des années 1850 confirme que certaines casernes étaient toujours chauffées à l’aide des cheminées à foyer ouvert, malgré l’arrivée des poêles à bois dans les années 1840. L’homme au centre porte une capote militaire grise, tandis que les autres portent le manteau régimentaire rouge. À droite, on peut voir une série de lits de soldats, au-dessus desquels un espace de rangement était prévu pour le sac à dos, les vêtements et les attributs. (Bibliothèque et Archives Canada, C-008404)

Site: Défense Nationale

Lieu historique national du Canada du Blockhaus-de-St. Andrews : La guerre de 1812

Type: Document

Nous sommes en juin 1812. Les États-Unis et la Grande-Bretagne entretiennent des relations tendues depuis des années, et voilà qu'ils viennent de se déclarer la guerre! Plusieurs facteurs sont à l'origine de ce conflit.

Site: Parcs Canada

Lieu historique national du Canada du Blockhaus-de-St. Andrews : Service militaire

Type: Document

Après la fin de la guerre en 1814, le blockhaus de St. Andrews a continué de servir de caserne pour la Royal Artillery.

Site: Parcs Canada

La méthode Hughes et le camp Valcartier

Type: Document

Le ministre de la Milice et de la Défense, Sir Sam Hughes, crée en 1912 le camp d'instruction Valcartier, qui sert de base d'instruction principale de l'Armée canadienne en 1914. Les méthodes traditionnelles canadiennes d'appui financier privé servent à agrandir et à exploiter le camp.

Site: Défense Nationale

Sécurité et Défense - Recrues et Recrutement

Type: DocumentFilm et vidéo

Répertoire de films de l'ONF traitant des recrues et du recrutement au sein des forces armées canadiennes.

Site: l'Office national du film du Canada

L'aménagement de la chambre

Type: Document

Les chambres des casernes avaient des lits, des tables et des bancs. Les soldats de la Nouvelle-France couchaient deux ou trois dans un lit, sur des matelas de paille. Ils étaient souvent surpeuplés et inconfortables et les femmes n'étaient pas admises dans les casernes.

Site: Défense Nationale

Lieu historique national du Canada de Coteau-du-Lac : La guerre de 1812

Type: Document

En 1812, des enjeux économiques de taille amènent les États-Unis à entrer en guerre contre la Grande-Bretagne. Bien que les combats se déroulent majoritairement dans le Haut-Canada, la prise de Montréal est un objectif majeur pour les Américains dont la stratégie à cette fin est une double invasion par la rivière Richelieu et le fleuve Saint-Laurent. Coteau-du-Lac tient un rôle important dans la défense du Saint-Laurent et de la région frontalière.

Site: Parcs Canada

Le château Saint-Louis, 1698

Type: Image

Le château Saint-Louis, à Québec, sert de résidence du gouverneur général et de quartier général militaire pour le Canada durant le régime français. Gravure d'après un plan de 1698.

Site: Défense Nationale

Baraquements camouflés, Villers-au-bois, d'Alexander Young Jackson

Type: Image

On y trouve une image de l'oeuvre en huile sur toile intitulée «Baraquements camouflés, Villers-au-bois», peint par A.Y. Jackson en 1917.

Site: Musée canadien de la guerre

La défense continentale

Type: Document

Au XIXe siècle, les relations Canada-É.-U. passent de l'animosité à la coopération. Avant la Deuxième Guerre mondiale et au début de celle-ci, tant le Canada que les É.-U. déclarent publiquement qu'ils s'opposent activement à ce qu'un des pays attaque l'autre. Lorsqu'apparaît la menace aérienne soviétique pour le continent nord-américain, les deux pays coopèrent pour créer conjointement des réseaux de radar habités (les réseaux DEW et Pinetree, et la Ligne du Centre du Canada).

Site: Défense Nationale