Navigateur pour l'histoire

Résultats de la recherche

De redoutables guerriers

Type: Document

Aux 18e et 19e siècles, les peuples de la côte Pacifique sont de farouches combattants. Leurs guerriers utilisent l'arc, la lance, le casse-tête et le poignard à lame d'os, et portent parfois une armure de bois. Ils préfèrent l'assaut en groupe, mais n'hésitent pas à recourir à la duplicité au cours de rencontres « amicales ».

Site: Défense Nationale

Normand (ou Viking) armé d'une hache, Xe siècle

Type: Image

Ce Normand (ou Viking) tient une hache de combat de style danois. Les Vikings sont également appelés « Normands » — les hommes du nord — par les Français vivant à l'époque de la grande noirceur. De nombreux Vikings s'établissent sur la côte nord-ouest de la France, dans ce qui deviendra la Normandie. Une grande partie des Français qui colonisent la Nouvelle-France au XVIIe siècle sont originaires de cette région, théâtre d'un débarquement de l'armée canadienne le 6 juin 1944. Gravure d'après Viollet-le-Duc, détail de la Tapisserie de Bayeux.

Site: Défense Nationale

Soldats français au début du XVIIe siècle

Type: Image

Ces soldats français sont habillés dans un style qui est répandu dans presque toute l'Europe occidentale au début du XVIIe siècle. Noter la fourquine de l'homme à gauche, et la pique dont est armé l'homme en arrière-plan. Gravure du milieu du XIXe siècle, d'après un dessin d'Alfred de Marbot.

Site: Défense Nationale

Piquier français, vers 1635

Type: Image

Des armures et des armes de piquier sont envoyées à Québec durant les années 1620. Il semble que ces armures sont portées par certains soldats jusqu'à la fin des années 1630, même si les piques sont de toute évidence presque jamais utilisées. En Europe, les piquiers, qu'on voit de moins en moins sur les champs de bataille, disparaissent vers la fin du siècle. En Amérique, les piques et les hallebardes sont parfois utilisées, mais à des fins cérémoniales uniquement.

Site: Défense Nationale

Officier, Compagnies franches de la Marine, Nouvelle-France, vers 1735

Type: Image

Après 1732, les officiers du Canada adoptent officiellement des uniformes. Avant, leur habillement ne dépendait que de la mode et du bon vouloir de leur commandant. Le hausse-col (une petite pièce d'armure portée en service) et la demi-pique le distinguent en tant qu'officier. Reconstitution par Michel Pétard. (Parcs Canada)

Site: Défense Nationale

Les armes des miliciens

Type: Document

L'arme à feu que préfèrent utiliser les miliciens canadiens est fusil de chasse de petit calibre. Les canadiens étaient reconnus pour être de bons tireurs. Les miliciens possédaient leurs propres armes mais le gouvernement devait parfois les fournir.

Site: Défense Nationale

Guerriers amérindiens du Canada central, au XVIe siècle

Type: Image

Trois types de costumes communs à toutes les tribus amérindiennes sont montrés ici. Reconstitution de David Rickman. (Ministère de la Défense nationale du Canada)

Site: Défense Nationale

Casque et plastron espagnols en acier, XVIe siècle

Type: Image

Ce type d'armure a été trouvé sur les galions espagnols qui se rendaient au Labrador durant la deuxième moitié du XVIe siècle. (Museo Casa Pizarro, Trujillo, Espagne)

Site: Défense Nationale

Guerrier normand (ou viking) brandissant une hache de combat

Type: Image

Ce guerrier normand (ou viking) porte le casque « normand » typique, avec son protège-nez, et une cotte de mailles. Des restes de cottes de mailles ont été trouvés dans l'Arctique canadien. Gravure d'après Viollet-le-Duc, détail de la Tapisserie de Bayeux.

Site: Défense Nationale

Officier en armure, XVIe siècle

Type: Image

Au XVIe siècle, l'armure est portée par les officiers supérieurs et aurait été utilisée par ceux qui accompagnaient Roberval dans son expédition en 1541.

Site: Défense Nationale