Navigateur pour l'histoire

Résultats de la recherche

Sujet > Armes, équipements et fortifications > Armes > Armes navales et vaisseaux

Navires perdus au cours de la bataille du golfe du Saint-Laurent

Type: Document

Présente une liste des navires perdus durant la bataille du golfe du Saint-Laurent. Le nombre des pertes humaines est indiqué, s'il est connu, entre parenthèses à côté du nom du navire, ainsi que la date où le vaisseau a coulé, et le U-boat responsable du naufrage.

Site: Anciens Combattants Canada

Bataille du golfe du Saint-Laurent (1942-1944)

Type: Document

Table des matières offrant des hyperliens à divers sujets concernant la bataille du golfe du Saint-Laurent, durant la Seconde Guerre mondiale.

Site: Anciens Combattants Canada

Derniers affrontements sérieux - Bataille du golfe du Saint-Laurent

Type: Document

Décidés à obtenir les mêmes succès qu'en 1942, les U-boot revinrent en 1944 dans le golfe du Saint-Laurent, qui avait été rouvert aux navires transatlantiques. À ce moment-là, la Marine royale du Canada était devenue plus habile à la guerre anti-sous-marine et avait grandement amélioré ses méthodes de protection des convois. L'aéronavale était également plus efficace. Les U-boot revenaient cependant avec un avantage qui pouvait se montrer fatal : le schnorchel, ce tube qu'on venait d'inventer et qui permettait aux sous-marins de recharger leurs batteries en plongée.

Site: Anciens Combattants Canada

Le Canada et la Deuxième Guerre mondiale - Le Canada le jour J. 1944

Type: Document

Les forces alliées envahirent l’Europe occidentale le 6 juin 1944, le long d’un front de 80 kilomètres en Normandie, en France. Sur les près de 150 000 soldats alliés débarqués ou parachutés dans la zone d’invasion, 14 000 étaient canadiens.

Site: Musée canadien de la guerre

Retour des trois navires à Halifax

Type: Film et vidéo

Les trois navires canadiens en mission dans le golfe Persique depuis huit mois sont de retour au port d'Halifax.

Site: Société Radio-Canada

Base de données des marins marchands morts

Type: Document

La Base de données des marins marchands canadiens morts à la guerre est un index qui peut servir à rechercher les noms de marins marchands canadiens qui furent tués au cours de leur service dans la marine marchande canadienne. Elle peut également servir à rechercher les noms de navires marchands canadiens. Vous pouvez entrer le nom d’un marin marchand canadien mort à la guerre, celui du navire à bord duquel il servait, ou les deux.

Site: Anciens Combattants Canada

Perte la plus spectaculaire - Bataille du golfe du Saint-Laurent

Type: Document

La dernière perte de la saison 1942 fut la plus grande et peut-être la plus tragique de toutes. Il s'agit du traversier Caribou, qui faisait la liaison entre Sydney et Port aux Basques et qui fut coulé par le U-69 dans le détroit de Cabot, aux petites heures du matin, le 14 octobre 1942. Plus que tout autre évènement, la perte du Caribou montre à tous les Canadiens leur vulnérabilité aux attaques côtières et les convainquit que la guerre ne se confinait pas au théâtre européen.

Site: Anciens Combattants Canada

Navire du milieu du XVIe siècle

Type: Image

Cet image d'un navire est gravé sur une planche du galion San Juan, qui a coulé à Red Bay, au Labrador, en 1565. (Parcs Canada)

Site: Défense Nationale

La création de la Marine royale du Canada

Type: Document

Le Naval Bill de 1910 crée la Marine canadienne dotée de deux navires britanniques désuets et constituée de marins britanniques prêtés jusqu'au recrutement de Canadiens. Les impérialistes canadiens raillent les acquisitions comme étant désuètes et un gaspillage d'argent. Les Canadiens français qui s'opposent aux implications avec l'Empire trouvent un porte-parole en Henri Bourassa, qui défend l'idée que la seule véritable menace pour le Canada est les États-Unis; comme les Britanniques refusent de confronter les Américains, il n'y a donc aucune raison de créer une marine.

Site: Défense Nationale

Lieu historic national du Canada du NCSM Haida: Le Service aprés La Seconde Guerre Mondiale

Type: Document

Après la guerre, le Haida a été converti en destroyer d'escorte (DDE) auquel on a accordé le numéro de fanion 215. Il a effectué deux périodes de service en Corée.

Site: Parcs Canada