Navigateur pour l'histoire

Résultats de la recherche

Le major Arthur L. ("Gat") Howard (1846-1901) - La guerre sud-africaine

Type: Document

Le major Arthur L. (Gat) Howard accepta le poste d’officier de mitrailleuse du 1st Canadian Mounted Rifles qui deviendra le Royal Canadian Dragoons. Il engagea les Boers pendant la guerre sud-africaine. En décembre 1900, plutôt que de revenir au Canada , il met sur pied le Canadian Scouts, dont il prend le commandement.

Site: Musée canadien de la guerre

2nd Regiment, Canadian Mounted Rifles, dans La guerre sud-africaine

Type: Document

Le ministère de la Milice et de la Défense équipe et entraînes les hommes qui sont toutefois payés par les Britanniques. En janvier 1902, le régiment quitte le pays fort de six escadrons, de 901 hommes, tous grades confondus. Avec le 10e Hôpital de campagne canadien, il forme le troisième contingent.

Site: Musée canadien de la guerre

Soldats français au début du XVIIe siècle

Type: Image

Ces soldats français sont habillés dans un style qui est répandu dans presque toute l'Europe occidentale au début du XVIIe siècle. Noter la fourquine de l'homme à gauche, et la pique dont est armé l'homme en arrière-plan. Gravure du milieu du XIXe siècle, d'après un dessin d'Alfred de Marbot.

Site: Défense Nationale

Mousquet à mèche, vers 1665

Type: Image

Ce mousquet est le type d'arme porté par les hommes du régiment de Carignan-Salières durant leur service au Canada. Le tireur, lorsqu'il appuie sur la détente (le levier qui se trouve sous l'arme) fait tomber le serpentin (le bras de métal courbe à droite). Un segment de corde qui brûle lentement, appelé « mèche lente » (non montré), est attaché au sommet du serpentin. Lorsque le serpentin tombe, la mèche allumée descend dans le bassinet (au centre), petite cuvette dans laquelle est déposée une petite quantité de poudre. Quand cette poudre explose au contact de la mèche, le feu se rend jusqu'au canon et fait exploser une deuxième charge de poudre. Cette dernière explosion propulse la balle hors du canon (dont une partie est visible à droite). Ce système peut faire défaut de diverses façons, mais quand tout fonctionne, il est très bruyant et spectaculaire. (Parcs Canada)

Site: Défense Nationale

La mitrailleuse Colt, modèle 1895 - l'armes employées par Canadians dans La guerre sud-africaine

Type: Document

L’expérience accumulée par les Canadiens avec les mitrailleuses en Afrique du Sud est transmise au Corps expéditionnaire canadien qui, en 1914, part au combat avec la Colt.

Site: Musée canadien de la guerre

Un problème stratégique

Type: Document

Les Iroquois et les Français se font la guerre de raid jusqu'à la fin des années 1690. Les établissements Iroquois souffrirent grandement pendant que les Amérindiens se sentaient délaissés par leurs alliés Anglais. Epuisés, les Iroquois signent un traité de paix avec la France en 1701.

Site: Défense Nationale

Les Aventuriers de L'Empire: La guerre sud-africaine

Type: Document

Bien que de nos jours la guerre sud-africaine soit quelque peu oubliée, elle n'en reste pas moins, pour notre pays, la première occasion d'expédier des troupes outre-mer. Présente la table des matières pour l’exposition du Musée canadien de la guerre intitulée « Les aventuriers de l’Empire », comprenant les batailles, unites, personages et équipement.

Site: Musée canadien de la guerre

Le soldat William B. Osgoode

Type: DocumentImage

William Osgoode fut tiré le 2 mai 1885, pendant la bataille de Cut Knife. Il se porta volontaire dans les tireurs d’élite de la Garde, pendant la campagne du Nord-Ouest.

Site: Musée canadien de la guerre

L'instruction de l'infanterie et les conditions de service en Angleterre

Type: Document

L'arrivée du Corps expéditionnaire canadien sur la plaine de Salisbury, en Angleterre, met rapidement à nu les faiblesses de l'équipement canadien et introduit les soldats canadiens aux rigueurs de la discipline militaire.

Site: Défense Nationale

De la piétaille au soldat

Type: Document

Les soldats professionnels faisaient partis des récents progrès en Europe dans les années 1500. Ils combattaient en échange d'un salaire et non pas pour un butin ou par obligation féodale et avaient des armes à feu..

Site: Défense Nationale