Navigateur pour l'histoire

Résultats de la recherche

Britanniques au fort Chambly

Type: Document

Après la Conquête en 1760, les Britanniques s'installent au fort Chambly. Ce site web décrit le rôle du fort durant l'invasion du Canada par les Américains en 1775-1776, et encore durant la guerre de 1812.

Site: Parcs Canada

Indécision de Carleton

Type: Document

En 1775, l'appui de la population francophone aux Britanniques diminue à cause du manque de fermeté du gouverneur Carleton à l'égard des rebelles américains. La plupart des Canadiens choisissent la neutralité et veulent laisser Britanniques et Américains se battre entre eux.

Site: Défense Nationale

Lieu historique national du Canada du Fort-Lennox : Invasion américaine

Type: Document

En 1775, mobilisés par leur désir d'indépendance, les révolutionnaires des 13 colonies américaines déclarent la guerre à l'Angleterre. Quelques mois plus tard, leurs troupes occupent l'Île aux Noix. Le général Schuyler s'en sert comme base d'où partira l'offensive contre Montréal. Après le retrait des Américains, les Britanniques considèrent l'île comme un poste frontalier majeur et décident de la fortifier. La question frontalière avec les États-Unis demeurera une source de conflit.

Site: Parcs Canada

Sir William Phips devant Québec en octobre 1690

Type: Image

Sir William Phips (1650-1694) est représenté sur le pont d'un des navires loués par les colonies de Nouvelle-Angleterre pour transporter à Québec des miliciens du Massachusetts. C'est peut-être en arrivant à Québec, en octobre 1690, que Phips et ses officiers se rendent compte à quel point cette ville est une formidable forteresse naturelle.

Site: Défense Nationale

La défense du fort Cumberland

Type: Document

En novembre 1776, les rebelles américains attaquent le fort Cumberland, en Nouvelle-Écosse. La détermination du Colonel Goreham à défendre les fortifications pourtant malmenées suffit pour résister jusqu'à l'arrivée des renforts. Ce sera la dernière menace réelle de la part des rebelles contre la colonie.

Site: Défense Nationale

Introduction à l'étude de l'histoire militaire à l'intention des étudiants canadiens

Type: Document

Ce dépliant offre neuf exemples des campagnes canadiennes choisies à différentes pédiodes de l'histoire. Ceci inclus une brève histoire du développement de l'organisation de l'armée canadienne. Les principes de guerre adoptés par les chefs du personnel canadiens sont imprimés en appendice.

Adobe Acrobat Reader est requis

Site: Défense Nationale

Attaque nocturne

Type: Document

Les rebelles américains décident de tenter un assaut sur trois côtés contre Québec, dans la nuit du 31 décembre 1775. La première attaque de diversion permet au général Montgomery de conduire une deuxième colonne contre la basse ville. Montgomery est tué, et ses troupes sont mises en déroute par les défenseurs.

Site: Défense Nationale

Milicien de la ville de Québec, vers 1775-1776

Type: Image

En 1775, la milice de la ville de Québec était divisée en deux sections – la « milice canadienne » ayant recruté des francophones, et la « milice britannique » formée d'anglophones. Pendant le siège de Québec, les deux milices portaient le même uniforme : un manteau vert sans revers à garnitures vertes; un gilet et des culottes beiges; un tricorne. Les uniformes ont été envoyés par la Grande-Bretagne au cours de l'été de 1775 et étaient destinés à un corps canadien d'infanterie légère qui devait être formé. Reconstitution par Gerald A. Embleton. (Ministère de la Défense nationale du Canada)

Site: Défense Nationale

Biographies du Loyaliste - Sir John Johnson (2e baronet de New York (1742-1830)

Type: Document

Sir John Johnson, à une époque le deuxième homme le plus riche en Amérique du Nord, abandonna sa fortune pour demeurer fidèle à l'empire britannique. Sa terre aux États-Unis confisquée pour financer l'effort de guerre des rebelles, et considéré un traître, il devint éventuellement lieutenant-gouverneur du Haut-Canada. Ce site documente sa carrière colorée.

Site: Parcs Canada

Carleton rallie les défenseurs

Type: Document

En novembre 1775, le gouverneur Carleton organise la résistance de Québec au siège des rebelles américains. Les troupes régulières britanniques sont faibles en nombre, et c'est la milice canadienne issue des communautés anglophone et francophone qui constitue la principale force des assiégés.

Site: Défense Nationale