Les soldats du XVIe siècle

L'or des mers septentrionales

Le déclin

Par ailleurs, il semble que la défaite aux mains des Anglais de « l'invincible Armada », orgueil de la marine espagnole, ait joué un grand rôle dans le déclin des pêcheries à Terre-Neuve, car les Basques y perdirent un nombre considérable de navires, et aussi de marins, mobilisés par ordre de Philippe II. Les dures pertes infligées à la flotte espagnole se traduisirent par une baisse importante de la sécurité en mer et par l'apparition en force de pirates, surtout anglais, au tournant du XVIIe siècle. Le plus célèbre de ceux-ci fut sans doute Peter Easton. Sa base était à Terre-Neuve. Prise par la flotte basque espagnole, elle fut reprise par Easton et ses hommes à la suite d'un combat épique. Vers la même époque, le quasi-monopole des Basques espagnols sur la chasse à la baleine s'effondra au profit des Hollandais et des Anglais. Cette activité n'étant plus aussi profitable, « la provincia de Terranova » fut oubliée...