L'Organisation de la Nouvelle-France

Les état-majors

L'état-major des troupes de la Marine

Les armoiries royales de France

Légende: Les armoiries royales de France

L'état-major des troupes de la Marine comprend toujours un chirurgien, un aumônier, un écrivain, pour tenir les registres, et un tambour major. Bien que les Compagnies franches de la Marine soient indépendantes les unes des autres, leur nombre grandissant finit cependant par requérir un état-major similaire à celui d'un bataillon, incluant quelques officiers supérieurs. Le 17 mars 1687, le gouverneur général crée le poste de « commandant des troupes en Canada » 72 auquel s'ajoute en 1691 celui de major des troupes. Ces officiers s'occupent de faire les revues, de voir à la discipline et au travail administratif. Après la guerre de Succession d'Espagne, ce petit état-major sera jugé moins nécessaire. Le poste de commandant sera aboli à la fin de 1714, et celui de major en mai 1743. Les gouverneurs et les états-majors des villes assumeront alors ces fonctions.